Les squats : on a tout à gagner

En cette période de pandémie, nous sommes souvent chez nous. Mais, ce n’est pas une excuse pour arrêter le sport ! Pour rester en forme, nous vous conseillons les squats. Un exercice complet et facilement réalisable à la maison. Nous vous détaillons l'essentiel de cet exercice dans notre article.

Pourquoi faire des squats et comment bien les faire ?

Le squat est un exercice complet qui permet de renforcer en profondeur le bas du corps. Tandis que les squats mobilisent l’ensemble jambes-fessiers, les abdos et le torse sont aussi sollicités si le mouvement est bien réalisé. Un des autres avantages est son accessibilité, à l'extérieur comme à la maison, les squats ne nécessitent pas d'équipements particuliers. Recourir à des poids peut néanmoins corser l’exercice et le rendre plus challengeant.
La cellulite, éternelle ennemie des femmes (et des hommes aussi, ils n'en sont pas immunisés !) peut se réduire grâce à ce mouvement. Plutôt motivant, non ?
Dernier argument et pas des moindres : les squats permettent de galber votre fessier (de rêve). Évidemment cela viendra avec de la sueur et de la régularité mais nous savons à quel point cette simple idée peut être encourageante.
 
Voyons maintenant comment bien les exécuter. En ce qui concerne le haut du corps, le dos doit être bien droit et la sangle abdominale bien gainée. Ensuite, vous devez bien transférer votre poids vers vos talons. Comment vous assurer que la technique est correcte ? Vous devez pouvoir remuer vos orteils.. Lors de la descente, il est important de pousser les fesses vers l'arrière et vers le bas, de manière à maintenir le dos bien droit. Enfin, les genoux ne doivent pas dépasser la pointe de vos pieds lors du fléchissement.

 
Quelles sont les variantes des squats ?

Une autre force des squats sont ses variantes, qui permettent d'éviter l'ennui de répéter sans arrêt les mêmes mouvements et surtout de cibler différentes zones. Voici quelques exemples :
 
- Les squats grenouilles : il faut garder la même position mais placer les pieds légèrement vers l'extérieur. Il suffit de fléchir les genoux tout en ayant le dos bien droit, les bras tendus vers le bas et de toucher le sol avec ses mains. Ensuite, il suffit de lever les bras, sauter vers le haut et atterrir de nouveau en squat.

- Les squats avec lever de jambes : le geste est identique à l'exercice classique mais lorsque vous vous relevez, il faut lever la jambe sur le côté et ainsi de suite en alternant les jambes.

- Le squat de capitulation : pour ce geste, il faut démarrer sur les genoux avec les mains derrière la tête. Ensuite, il faut poser un pied à terre puis l'autre et effectuer un squat normal. Et vous répétez le mouvement.

- Le squat sumo : très proche du squat grenouille, il vous faut écarter les jambes au-delà de la largeur de vos épaules. Les pieds légèrement orientés vers l'extérieur, vous faites votre flexion puis revenez dans la position initiale.

 
Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Pour exécuter vos squats, mieux vaut éviter quelques erreurs :
 
- Le dos courbé : il est important de garder son dos bien droit pour que l'exercice soit bien fait. Pour ce faire, regardez loin devant vous et maintenez les épaules vers l'arrière. Cela vous permettra d’éviter les douleurs au bas du dos.

- La tête penchée : gardez bien votre tête droite car vous risquez de vous blesser aux cervicales dans le cas contraire.

- Le poids dans les talons : n’effectuez pas les squats sur la pointe des pieds, l'efficacité n'en serait que réduite car bien poser ses talons permet de faciliter la flexion.

- Les genoux en avant : une des erreurs fréquentes est le positionnement des genoux. Tout votre poids se concentrera sur vos articulations et risque, sur le long terme,d’endommager les cartilages.


Pas de doute qu’un squatteur sachant squatter à tout à gagner pour rester dynamique, même contraint de rester chez soi. Et pour s’épargner les mauvaises postures qui ruinent les articulations ou le bas du dos, on vous invite à rejoindre l’aventure La Sèche.