Le régime Paléo en quelques lignes !


Tu as déjà entendu parler du régime “Paléo” ? Découvrons ensemble son origine, ses principes, ses possibles avantages et limites. C’est parti !

Origine et principes du régime Paléo
 

Ce régime fait référence à l’époque de l’histoire de l’humanité du même nom, le Paléolithique. Il s’agit de la période la plus longue de la Préhistoire (d’environ – 800000 à – 9500) où l’agriculture et l’élevage ne faisaient pas encore partie de la vie des Hommes. Désignés comme “chasseurs-cueilleurs”, leurs sources d’alimentation se résumaient en effet à la chasse, la pêche et la cueillette. Ainsi, viandes en tout genre, crues notamment, poissons, fruits, baies, racines et tubercules constituaient leur régime alimentaire principal. Par rapport à notre alimentation moderne, cela exclut donc les produits laitiers, les produits sucrés, le beurre, les céréales et produits céréaliers, les légumineuses ainsi que tous les produits transformés.
 


Le régime Paléo, inspiré du mode de vie de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, met l'accent sur la consommation d'aliments non transformés et naturels tels que les viandes maigres, les fruits, les légumes et les noix.

Mais pourquoi et comment s’est-on intéressé à ce mode alimentaire ancien de nos jours ?

En 1985, un anthropologue médical américain du nom de Dr S. Boyd Eaton rend publiques ses recherches sur les potentiels bienfaits de ce régime sur la santé humaine, et même sur la perte de poids. Nos gènes ayant peu muté depuis cette époque, nous serions plus adaptés à ce type d’alimentation. Ce régime se rapproche du régime cétogène (menu “ketostyle” chez nous, qui reprend les principes de ce régime en supprimant uniquement les apports en glucides du soir) tout en étant différent dans son exécution.


En éliminant les aliments transformés, les céréales et les produits laitiers, le régime Paléo vise à améliorer la santé métabolique, à favoriser la perte de poids et à réduire l'inflammation dans le corps.

Bienfaits supposés et inconvénients 

Le régime Paléo base son succès sur la mise en valeur de la qualité des aliments et des nutriments ingérés. L’absence de produits transformés ou de cuissons trop importantes pouvant parfois altérer certains micronutriments permet de préserver son organisme des calories “vides” (comme dans ton soda préféré par exemple), des additifs alimentaires et autres “curiosités” que tu peux retrouver sur les emballages des produits industriels. Ainsi, l’accent est posé sur la consommation d’aliments dits à “forte densité nutritionnelle”, c’est-à-dire contenant beaucoup de nutriments, pour la même quantité qu’un autre aliment.

Comme toute chose, ce mode alimentaire présente également ses limites :

  • Les contraintes imposées par les restrictions alimentaires du régime le rendent compliqué à articuler avec une certaine vie sociale. Les choix au restaurant,  les possibilités lors de repas entre amis ou en famille s’en trouvent restreints et peuvent davantage amener à un certain isolement ;

  • La présence importante de produits d’origine animale représente un coût financier conséquent pour la poursuite du régime sur un plus long terme ;

  • D’un point de vue purement nutritionnel, l’exclusion de certains groupes d’aliments entiers comme celui des produits laitiers, peut amener à certaines carences ;

  • Le fait de ne pas ou peu cuire les aliments, bien que bénéfique pour l’absorption de certains nutriments, est cependant délétère à d’autres : prenons l’exemple des protéines, ou encore de certains antioxydants comme le bêta-carotène pour lesquels la cuisson améliore la biodisponibilité (capacité d’un nutriment à être plus ou moins bien assimilé par notre corps). Consommer cru ou quasi cru peut être un frein à une digestion confortable, car les fibres présentes en grande quantité dans les végétaux peuvent parfois se révéler irritantes pour nos intestins;


    Bien que le régime Paléo soit basé sur des principes sains, il est important de veiller à ce qu'il soit bien équilibré en nutriments essentiels et à s'assurer qu'il convient à tes besoins individuels en matière de santé et de mode de vie.

  • De plus, si nous voulions respecter une version strictement végétarienne de ce régime, il serait impossible de ne pas provoquer de carences grâce à l’absence d’alternatives aux produits d’origine animale ;

  • D’un point de vue psychologique, l’éviction de tant de groupes d’aliments constitue un risque plus important de se lasser, d’abandonner le régime par manque d’aliments “plaisir” très importants à la concrétisation d’une perte de poids durable sur le long terme.

  • Enfin, ce mode alimentaire rend très difficile une possible répartition bénéfique des macronutriments dans la globalité. À LaSèche, nous nous basons sur un suivi précis de tes macronutriments afin de te permettre d’atteindre au mieux tes objectifs de perte de poids ou de tonification musculaire. C’est donc pour cela que nous avons choisi de te proposer le régime “KetoStyle”, une version elle-même dérivée du régime traditionnel cétogène, s’adaptant plus globalement à notre mode de vie actuel et permettant de tenir sur le long terme, car conservant des aliments et repas “plaisir” tout en induisant une amélioration progressive et contrôlée de ton métabolisme. 


En conclusion, chaque régime alimentaire présente ses avantages et inconvénients, et sera plus ou moins adapté à certains objectifs, certaines pathologies ou encore certains modes de vie. À LaSèche, nous te proposons des menus équilibrés en macronutriments, sains et gourmands dans lesquels aucun groupe d’aliment n’est écarté, tu pourrais même faire plaisir avec du chocolat, des pâtes, des salades gourmandes et du fromage, tout en restant fit grâce à nos séances de sport dynamiques et motivantes