Intentions ou résolutions pour la nouvelle année ?


Le 31 janvier sonne les vœux, un bon repas avec nos proches, la fête et surtout l’arrivée des bonnes résolutions. « Cesser de fumer », « Trouver un emploi », « perdre 15 kilos », « faire du sport » font partie des résolutions les plus courantes. Ces grands projets sont pour la majorité laissés à l’abandon en seulement quelques jours. Mais, pourquoi est-il si difficile de tenir ses bonnes résolutions ? Manque de discipline, motivation, volonté… et si cela venait tout simplement de votre état d’esprit ? On vous explique en quoi l’intention réaliste et tolérante de vos projets peut vous mener à la réussite !
 

Les résolutions sont-elles une question de volonté ?


De prime abord, la réponse est oui ! Le point de départ au changement est la volonté ! C’est elle qui donne cet élan pour faire le premier pas. Cependant, cette étape n’est pas suffisante… Une personne qui cherche à perdre du poids ou à arrêter de fumer a conscience que son comportement peut être néfaste pour sa santé, son estime ou ses proches. La volonté est là, mais elle reste ambiguë : malgré cette envie de changement, notre cerveau ressent le besoin intérieur de satisfaire ses envies. 

Dans le cadre de la perte de poids, on a en général deux voix intérieures qui apparaissent. L’une d’elle dit “ je veux vraiment arrêter de manger n’importe quoi tout le temps” et l’autre dit “je veux vraiment un gâteau au chocolat”. Ce petit ange et ce petit démon représentent chacun une partie de notre cerveau. “L’ange” qui comprend les dangers et est à l’origine de ce changement est le cortex préfrontal. Le petit démon vient d’une partie inférieure du cerveau qui informe en permanence notre corps sur nos besoins primaires (faim, soif, sommeil). Si vous avez l’habitude de consommer beaucoup de sucre ou fast food, cette habitude va s’inscrire à tort dans vos besoins primaires.



 

Pourquoi est-il si difficile de tenir le changement ?

Notre cerveau n’est pas conçu pour lutter contre les habitudes qui nous procurent du bien-être. Pour certains, le carré de chocolat, la cigarette ou une simple bière provoquent des plaisirs fugaces et libèrent une dose de dopamine qui conditionnent à en désirer toujours plus ! À force de vous créer des habitudes, votre cerveau enregistre par exemple : maison-cuisine-placard-gâteau = bonheur.

Il est très rare de mettre fin à ses habitudes du jour au lendemain. Il est d’ailleurs prouvé que le cerveau a besoin de 66 jours pour s’accoutumer au changement. Il faut commencer par s’imposer quotidiennement des objectifs réalisables et ce jusqu’au 6 mars (si vous souhaitez tenir votre résolution prise le 31 décembre).
 

 

Différence entre résolutions et intentions


Selon le dictionnaire, une résolution est un objectif, une décision ferme de faire ou de ne pas faire quelque chose. Les résolutions sont strictes et peu malléables, elles n’offrent que la réussite ou l’échec. Finalement, une résolution dit non au passé et place tous ses espoirs dans le futur…
Une intention est une idée plus vague, moins contraignante de vos envies. Elle définit toutes les actions présentes que vous allez mettre en place pour atteindre votre projet.


 

Comment définir ses intentions ?


Vous l’aurez compris, l’essentiel est de ne pas se mettre la pression ! Prenons l’exemple qui nous parle le mieux, si vous cherchez à perdre du poids au cours de la nouvelle année. Au lieu de dire “cette année, je dois perdre 15 kilos”, essayez d’étaler les étapes comme “ cette semaine, je vais bouger mon corps comme j’aime le faire durant un live ou une séance”, “aujourd’hui, je ferai la fête avec mes amis sans mettre la main dans le bol de chips”, “ cette année, je vais apprendre à être plus gentil envers moi-même”... Ces intentions plus petites vous permettront au fur et à mesure de vous rapprocher significativement de votre “gros objectif”. Notre astuce pour ne rien lâcher est d’entraîner votre motivation, tel un muscle qui devient plus fort au fil de vos petites intentions.

Vous l’aurez donc compris cela ne sert à rien de courir et de bousculer du jour au lendemain toutes ses habitudes ! Les petites victoires du quotidien sont celles qui vous mèneront à la grande réussite. Et dites-vous bien : chaque jour est une chance de commencer son changement pour arriver vers une vie plus saine et heureuse !