Les bienfaits du sport et de la nutrition sur la libido

Pratiquer une activité sportive régulière et s'alimenter sainement est essentiel pour être en bonne santé. Mais saviez-vous que cela joue aussi sur votre sexualité ? Pourquoi ? Quelles sont les limites ? Nous vous y répondons maintenant.

Les impacts positifs du sport sur notre libido

Libération d'hormones : l'endorphine
 

Lors d'une activité physique, le corps sécrète de l'endorphine : l’hormone du plaisir. Une fois présente, elle procure une sensation de bien-être et de détente faisant diminuer le stress. Un des effets pouvant être à l'origine de la baisse d'activité sexuelle est justement l'anxiété. La production d'endorphine permet alors de la réduire et par conséquent augmenter sa libido. Celle-ci a aussi l'avantage de nous donner la sensation d'avoir plus d'énergie.

Connaître son corps


Pratiquer des activités sportives permet aussi de mieux connaître son corps, car c'est en l'utilisant que nous découvrons et prenons conscience de nouvelles sensations. Ceci est utile au quotidien, dans toutes les tâches que nous faisons et bien évidemment lors de rapports intimes. Mieux connaître votre corps et ce qui vous procure du plaisir, vous permettra d’offrir et de partager plus de moments intenses avec votre partenaire.

L'importance de l'alimentation


Suivre un programme sportif implique souvent de faire attention à son alimentation. Il existe de nombreux produits ayant des propriétés pouvant jouer sur notre sexualité. C'est notamment le cas des aliments possédant des alcaloïdes. Leurs effets désinhibants et stimulants permettent notamment de réduire la fatigue, qui est une des causes impactant négativement les rapports. Vous en trouverez dans le chocolat et le thé par exemple.

Il existe aussi des aliments possédant des phyto-œstrogènes (coriandre, gingembre...), une substance semblable aux hormones sexuelles. Son effet est justement d'en augmenter la présence dans le corps.
 

Les limites de leurs bienfaits

S'entraîner régulièrement est une bonne chose, mais le surentraînement peut provoquer des effets inverses à ceux cités précédemment. Il est souvent lié à un temps de récupération trop faible engendrant de l'épuisement, des troubles du sommeil et hormonaux. Les entraînements trop intenses ont tendance à consommer énormément, voire toute la testostérone. Il peut arriver que cela mène à des troubles de l'érection.

En ce qui concerne les limites liées à l'alimentation, c'est qu'il faut tout simplement ne pas se reposer uniquement dessus. Cela peut aider mais il ne s'agit pas d'une solution magique. Par exemple, lors d'un repas en amoureux ne vous contentez pas de simplement préparer à manger mais pensez à créer une atmosphère agréable avec des bougies et une ambiance musicale adéquate, etc...

 

Les bienfaits sont donc réels si toutefois vous n'êtes pas dans l'excès sportif et si vous ne vous reposez pas uniquement sur la nutrition. Mais le plus important, c’est de vous aimer comme vous êtes. S’apprécier, se sentir désirable ne peut qu’augmenter votre libido ainsi que votre attractivité.