Toutes les semaines, LaSèche propose un repas spécial. Moment tant attendu (ou redouté) par les Sécheurs, la monodiète est l’indispensable pour garder l'organisme en pleine forme. Explications.

 

Manger un seul aliment sur une journée paraît rédhibitoire ? Eh bien non ! C’est un avantage considérable. Le principe est simple : manger un seul et même aliment sur une journée pour offrir à l'organisme la possibilité de ralentir son processus -parfois fatigué par nos excès. Pratique ancestrale qui s’est développée au XXème siècle, la monodiète est aujourd’hui perçue comme un bienfait non négligeable.

 

    Pourquoi faire une monodiète ?

 

Chaque jour, l'organisme est soumis à de rudes épreuves : pollution, alcool, tabac, mauvaise alimentation. Chaque jour, il va combattre ces toxines par les émonctoires, organes purificateurs (poumons, reins, foie, intestins, peau). Face au cumul d’agressions successives, il arrive que ces Monsieur Propre ne parviennent pas à traiter l’ensemble des toxines. Dans le pire des cas, ils peuvent être la cause de nombreuses maladies.

 

L’intestin est le principal acteur agissant dans le traitement des déchets. Toutefois, ces cellules ont une durée de vie limitée : 72H, soit trois jours ! Alors, quand l'organisme est surmené, ces cellules peinent à agir correctement. C’est pourquoi il faut les aider ! Se concentrer sur un seul et unique aliment durant une journée permet une simplification des tâches digestives. Il est vrai qu’un aliment simple et sain sollicite faiblement le système digestif contrairement à des produits transformés et lourds. L’organisme ne va pas assimiler plusieurs enzymes, au contraire il va éliminer.

 

Pendant une monodiète, les autres organes effectuent les tâches qu’ils ne peuvent habituellement pas traiter. Laisser au repos les organes ne peut être que bénéfique. Le foie va se régénérer notamment dans ses fonctions immunitaires et hormonales. Le sang va se purifier et circuler de façon plus fluide en nourrissant mieux les cellules. Les reins peuvent travailler plus facilement pour éliminer les déchets plus anciens.

 

Il est d’ailleurs très important de s’hydrater pendant une monodiète. Pourquoi ? L’eau va permettre d’éliminer plus rapidement les « nocifs » et va rendre la monodiète plus efficace. Il ne faut pas oublier que nos cellules sont construites à partir de l'alimentation, alors manger sèchement permet de le garder en pleine forme.

 

    Mono, mais plusieurs versions

 

Souvent considérée comme un moyen de détox, la monodiète peut être pratiquée sur trois jours. L’objectif étant de purifier l’organisme en profondeur. Il ne faut surtout pas abuser de cette version longue qui affaiblit l’organisme à long terme.

 

Pour agir efficacement et prolonger les effets de la monodiète, LaSèche a choisi de se concentrer sur un jour de monodiète par semaine. Le but ? Permettre à l'organisme de faire une petite pause pour favoriser ses fonctions récupératrices et d’élimination tout en évitant l’accumulation des toxines. C’est également un bon moyen de récupérer d’un cheat meal. (lien)

 

Il existe aussi la monodiète alternée qui consiste à changer d’aliment à chaque repas. Ou encore la monodiète duo avec deux jours dédiés à la monodiète.

 

    Des exemples ?

 

Se lancer dans une monodiète, c’est s’attacher à consommer un seul aliment à tous les repas de la journée. Bien sûr, il faut choisir un aliment sain : exit la monodiète de nutella. Misez plutôt sur la pomme, le riz, la banane, etc.

 

La pomme – Courante, la monodiète de pomme apporte antioxydants, fibres et pectines (éliminent les métaux lourds). Facile à trouver la pomme est commode à manger : à croquer, en quartier, au four, etc.

 

Le riz – Plus énergétique, elle convient à tous ceux qui ont besoin d’énergie pour une longue journée de travail. Puissant détoxifiant, le riz nettoie en profondeur. A privilégier le riz complet ou semi-complet.

 

La carotte – En plus de donner une belle peau, la carotte est cicatrisante et laxative : elle va ainsi nettoyer l’organisme en profondeur.

 

Les +

 

> Au-delà de ses effets purificateurs, la monodiète va également permettre d’améliorer le sommeil, indispensable pour une sèche optimale. (lien) L'organisme, allant mieux, va envoyer des signaux au cerveau qui vont faciliter l’endormissement.

 

> A cela s’ajoute des effets psychologiques avec l’appropriation sentimental de certains produits dont il est parfois difficile de manger sans cure de monodiète.

 

> La monodiète va également permettre de jouer un rôle sur le contrôle des pulsions. L’effet de restriction va agir de façon positive pour apprendre à restreindre les envies de manger à long terme.

 

Bénéfique dans tous les sens du terme, la monodiète permet d’équilibrer notre organisme pour conjuguer efforts et diète pour être parfaitement sec.